OFFRE D'EMPLOI DISPONIBLE  -  CONSULTER LES NOUVELLES POUR PLUS D'INFOS

Récolte

Si le propriétaire désire s'occuper de sa récolte, il obtient l'aide technique nécessaire (rubannage, conseils, etc.) et reçoit l'aide financière disponible.

 

Si le propriétaire n'a pas le temps, l'équipement, les connaissances ou le désir de s'en occuper, le GFMN peut le faire. C'est alors un contrat clé en main (récolte, transport des bois, mise en marché, assurances, supervision, suivi des travaux, état du chemin, etc.)

Des droits de coupe sont versés au propriétaire. Un mémoire d'entente est signé avant chaque récolte mentionnant les % versés au propriétaire pour chaque essence et les particularités propre au chantier.

 

Après une récolte, il est important de s'assurer de remettre le site en production, soit par la régénération naturelle ou par le reboisement.

 

« Considérant les prix actuels, devrais-je attendre? »

De nombreux propriétaires nous demandent s'il vaudrait mieux récolter tout de suite les arbres des peuplements mûrs, debouts ou tombés. 

« Doit-on aussi attendre pour faire les éclaircies? »

Voici plusieurs points de vue:

 

Écologie

Le bois est …

Un matériau sain pour l'environnement (lutte contre l'effet de serre);

Renouvelable s'il provient de saines pratiques d'aménagement;

Naturel et sain: il ne dégage ni gaz, ni poussière, ni polluants chimiques;

Peu énergivore (60 fois moins que l'acier);

Produit sans gaspillage d'eau, accessible partout, recyclable isolant (12 fois plus que le béton, 350 fois plus que l'acier);

Un matériau esthétique, noble, résistant, léger, durable et économique.
 

Du point de vue de l'écologie et de la lutte aux changements climatiques, la récolte des arbres, faite de façon responsable et durable, tel que garanti par la norme FSC, est une très bonne chose.

 

Forestier

Certains peuplement tels que les érablières et les cédrières contiennent à la fois des arbres de tous les âges. Ils sont aménagés en coupe partielle d'environ le tiers du volume à tous les 10 à 20 ans.

Retarder l'éclaircie amène un peuplement plus sujet au chablis et hypothèque la croissance des arbres résiduels pour toutes les éclaircies et coupe suivantes. Les pertes de croissance liées aux retards d'éclaircie ne peuvent se rattraper. 

D'autres peuplements de sapin, bouleau blanc ou de tremble ont à peu près le même âge et parviennent à maturité en même temps. Le volume total de bois croît, atteint un maximum, puis commence à décroître.

Il y a donc, au point de vue forestier, un moment optimal d'intervention pour la récolte finale, un peu avant que le volume atteigne le maximum de volume.

 

Économique

Lorsqu'un peuplement est à maturité, le retard à intervenir amène des pertes financières.

 

 

En résumé, lorsque un peuplement a atteint sa maturité, l'ensemble de ces pertes s'additionnent.
 

Le propriétaire doit évaluer si une hausse éventuelle des prix justifie cette attente.

Le propriétaire doit aussi évaluer si le marché sera présent pour écouler tous les produits.

Le technicien forestier agit à titre de conseiller pour aider le propriétaire à prendre de bonnes décisions.

OFFRE D'EMPLOI DISPONIBLE  -  CONSULTER LES NOUVELLES POUR PLUS D'INFOS